La rééducation en écriture

Rééduquer son écriture c’est possible, il n’y a pas d’âge!

 Pour qui?

La rééducation s’adresse aux enfants, aux adolescents, aux étudiants préparant un examen et aux adultes rencontrant des difficultés d’écriture.

Aux enfants et aux adolescents:

– 
qui ont mal en écrivant (doigts, poignet, bras…)
– qui ne finissent jamais leur travail à temps malgré leurs efforts, qui restent en récréation pour finir un exercice ou de copier une leçon une poésie…
– qui ont des remarques fréquentes des enseignants: illisible! le SOIN !!!, travaille plus vite ! …
– qui n’ont pas la totalité du cours en sortant du collège ou du lycée.
– qui peinent à apprendre à écrire: (dyspraxie, dysorthographie, dyslexie, précocité…)
– pour qui écrire est une souffrance.

Aux étudiants et aux adultes:

– qui ont un examen ou un concours et qui ont peur d’être pénalisés par leur écriture.
– qui ont besoin d’écrire des textes longs et qui ressentent des douleurs dans la main, le poignet, voire l’épaule.
– qui souhaitent améliorer leur écriture pour donner une meilleure image de soi-même.

Dans quel cas rééduquer?

Parce qu’il ne suffit pas de dire: applique-toi !
La rééducation de l’écriture a pour but de traiter la dysgraphie et de corriger les troubles de l’écriture : douleurs, problèmes de lisibilité, de lenteur.
Elle permet d’acquérir une écriture fluide, lisible et sans douleur.

Combien ça coûte?

Chaque séance coûte 50 euros et dure de 40 à 60 mn.
La sécurité sociale ne rembourse pas la rééducation en écriture.

Le bilan est réalisé lors de la première séance et n’est pas facturé en plus. Il n’est pas rédigé par écrit.

Le règlement s’effectue par chèque ou en espèces à la fin de chaque cours.

ATTENTION : TOUT COURS NON DÉCOMMANDÉ 48 HEURES À L’AVANCE RESTE DÛ.

 

Comment sont formés les enseignants?

Voilà une question récurrente de la part des parents au cabinet lorsqu’ils m’entendent expliquer à leur enfant comment on forme les lettres et tous les points de vigilance nécessaires pour permettre un apprentissage de l’écriture.

En formation pour enseignants que je propose à titre individuel ou à des équipes d’école, la question revient à chaque fois: Pourquoi n’avons-nous pas pu bénéficier de cette formation lorsque nous étions stagiaires? Et surtout pourquoi devons-nous payer pour se former à l’enseignement de l’écriture alors que c’est essentiel dans sa pratique enseignante?

Ma collègue Laurence Pierson a proposé un sondage qui donne un état des lieux de la formation à l’enseignement de l’écriture cursive dont ont bénéficié ou pas les enseignants ayant participé à ce sondage.

SONDAGE

Promouvoir les jeux de mains en récréation

Capture d’écran 2019-10-13 à 14.23.53

Les modes passent dans les cours de récréation (billes, balle aux prisonniers, élastique…).
Il en est une qui semble avoir disparue.
Mais si rappelez-vous: trois ptits chats, dans ma maison sous terre
La transmission de ces comptines a cessé, alors enseignants à vous de jouer !!!

Pourquoi?

Voilà un jeu qui présente de nombreux avantages.
Tout d’abord il est accessible à tous, tous les âges et nul besoin de matériel: c’est complètement gratuit.
Il s’agit d’une activité coopérative qui présente de nombreux avantages:
faire travailler la coordination motrice,
ainsi que la coordination main-oeil,
favorise la latéralisation,
aide à l’intégration des réflexes primordiaux,
stimule la mémoire,
est factrice d’intégration sociale,
est vecteur d’apprentissage,
….
et en plus c’est amusant!!!

 

Les réflexes archaïques

Persuadée de l’impact que peut avoir une mauvaise intégration des réflexes archaïques sur les difficultés d’apprentissage, je suis une formation dispensée par Arc en flex avec Bénédicte Cazals .

Capture d’écran 2019-08-18 à 14.52.15

Je serai donc en mesure de repérer les réflexes impactant les difficultés d’écriture et d’y remédier.

Capture d’écran 2019-08-18 à 14.54.39      IMG_1490

 

Quel cahier ? Quel lignage ?

On me pose régulièrement la question du choix des cahiers et du lignage pour une classe.

Quel cahier ?

Le choix de la taille du cahier est guidé par l’âge de l’enfant. L’utilisation du cahier doit lui permettre de garder une bonne posture quel que soit l’emplacement sur le cahier. Considérant la taille de l’avant-bras d’un enfant de primaire, un cahier 17×22 cm est le plus approprié du CP au CM2.

Capture d’écran 2019-07-13 à 19.21.31       Capture d’écran 2019-07-13 à 19.22.09

 

On peut également utiliser un format A5 en maternelle en coupant éventuellement un cahier en deux ou en utilisant un format à l’italienne.

Capture d’écran 2019-07-13 à 18.36.33  cahier à l’italienne

Quel lignage?

En France, on utilise majoritairement la réglure Seyes. Chaque carreau contient quatre interlignes espacés de 2 millimètres.
C’est un papetier français, Jean-Alexandre Seyès, qui l’a créé en 1892.

Le premier interligne sert à délimiter la hauteur des petites lettres (a,o,e,i,c,m,n,s,u,v,w,x)
IMG_1693

Deux interlignes pour le d et le t
IMG_1696

Deux interlignes en dessous pour toutes les lettres qui descendent : z, y, p, q, f, g, j
IMG_1694

Trois interlignes pour les lettres à boucles qui montent : f, h, k, l, b
IMG_1695

Vous pouvez voir comment on forme les lettres dans l’article La formation des lettres

En maternelle, on utilise principalement du papier uni , format A5 ou A4 paysage.

Le papier uni permet à l’enfant de régler la hauteur de son geste en fonction de la mobilité de ses doigts. On évitera de lui proposer des modèles trop grands ou de lui demander de repasser sur des pointillés au risque de le faire écrire avec un mouvement du bras ou du poignet et ainsi de ne pas utiliser ses doigts.

Le lignage sera introduit à partir de la fin de GS, lorsque l’habileté pour écrire sera en partie atteinte.

L’apprentissage de l’écriture se fait généralement avec des interlignes plus larges.

Il existe des lignages de 4 mm, voire 5 mm. Avec un lignage de 4 mm, si on demande à un élève de tracer un f celui-ci fera 2 cm de hauteur: bien trop grand pour mobiliser seulement les doigts.
IMG_1697

Une habitude très largement répandue est de proposer le double ligne 5mm, 3 mm ou 2 mm.

Il ne permet pas de visualiser la hauteur du deuxième interligne supérieur pour les lettres d et t, et le deuxième interligne inférieur nécessaire aux jambages descendants (g, j, p, q, y, z).

L’enfant prend ainsi de mauvaises habitudes et n’intègre pas le bon geste.
IMG_1444

Un cahier à réglure Seyès 3 mm est le plus adapté en début de CP.

Il est important de choisir ses cahiers en portant une attention particulière à la couleur du lignage. Le choix se portera sur ceux qui ont une ligne d’écriture violette et des interlignes bleus, plus clairs.

Capture d’écran 2019-07-13 à 18.59.16

Les cahiers Seyès agrandis existent en 32 pages. Le cahier terminé, les élèves sont généralement prêts pour passer à un lignage 2,5 mm puis à un Seyès classique 2 mm.

Il existe également une réglure créée par Anne-Gaël Tissot, une de mes collègues graphopédagogues, pour un de ses élèves dyspraxiques.

Cette réglure possède des interlignes supplémentaires . Le premier interligne est de couleur plus foncée pour le repérer facilement. Les interlignes suivants sont matérialisés par des couleurs de plus en plus pâles.

Capture d’écran 2019-07-13 à 19.04.23

Ce lignage est appelé papier « Gurvan », il est téléchargeable sur son site.

Les classes flexibles

On voit de plus en plus d’écoles, à travers les réseaux sociaux, présenter la grande nouveauté de la rentrée: la classe flexible.

Il s’agit d’un aménagement de la classe, de son mobilier, pensé pour permettre aux élèves de choisir une position qui leur conviennent pour travailler.

On voit ainsi des élèves de CP apprendre l’écriture assis sur un tapis la feuille posée sur un plateau télé.

Deux de mes collègues se sont interrogées sur les aménagements possibles pour l’écriture manuscrite dans une classe flexible. Je vous invite à aller consulter leur article.