Quels modèles de lettres?

La façon de tracer les lettres fait souvent débat. Il n’est pas rare d’assister à des échanges, parfois houleux, entre enseignants pour harmoniser leur pratique quant à la façon d’enseigner le tracé des lettres. Il arrive également que des parents remettent en cause le choix des enseignants au regard de la manière dont ils ont, eux, appris à écrire.
Les polices d’écriture cursive, les manuels d’apprentissage de l’écriture proposent tout et son contraire.
Dans un article précédent: Les modèles d’écriture je vous expliquais l’importance des modèles à proposer à nos élèves.

Alors quels modèles de lettres choisir?
En se référant au document officiel: Programme de cycle 2, Bulletin officiel du 26 juillet 2018

modèles lettres- graphopédagogie76

Comme vous pouvez le constater, les lettres sont proposées dans leur forme la plus simple pour un tracé plus fluide.
On n’enseigne pas de bouclettes, oeilleton, trait d’accroche inutile….

lettres cursives- graphopedagogie 76

Pour en savoir plus:
Document d’accompagnement Eduscol: La mise en œuvre de l’enseignement de l’écriture cursive
Tracé des lettres cursives de a à f
Tracé des lettres cursives de g à l
Tracé des lettres cursives de m à r
Tracé des lettres minuscules de s à z

Les modèles d’écriture

En cette fin d’été, nombreux sont les enseignants préparant les modèles sur les cahiers d’écriture pour leurs futurs élèves.
Lorsqu’on débute en cycle 2, voilà une préparation qui suscite bien des interrogations et parfois de l’angoisse quand on pense ne pas avoir « une écriture de maîtresse ».

Sans vouloir amplifier le stress que cela génère je souhaiterais attirer l’attention sur l’importance des modèles proposés aux élèves.

cahier CP octobre graphopédagogie 76

Un enfant apprenant à écrire va se raccrocher au détail près au modèle qui lui est présenté, d’autant plus qu’il est encore très peu lecteur. Il va le suivre au millimètre près.

cahier CP octobre graphopédagogie 76

On peut voir sur cette photo que l’enseignant propose deux modèles de « j » différents. L’élève qui faisait ses « j » uniformément la veille (photo précédente) avec un autre enseignant adapte son tracé à celui du modèle.
L’élève va parfois amplifier le moindre petit détail car son tracé est encore maladroit.

Cahier CP septembre graphopédagogie 76

On peut voir ici l’importance que prend l’oeilleton du « o » pourtant peu présent sur le modèle enseignant.
L’élève peut également être mis en difficulté avec un tracé de lettres trop complexes comme, sur cette photo, le « e apraxique ». La cassure dans le « e » est difficile à tracer et la lettre est vite déformée.

Cahier CP septembre graphopédagogie 76

Avec un modèle de « e » en petite boucle, le tracé est plus aisé.

Alors comment savoir si les modèles qu’on propose sont adaptés ?

La forme des lettres doit obéir aux règles définies par les programmes
– pas de cassure à l’intérieur des e
– pas de trait d’attaque avant les lettres rondes ( a, c, d, g, o et q)
– aucun œilleton lors des changements de direction (o, v, b, r, s, f, w, z)

Comment faire si on n’est pas à l’aise et si notre écriture n’est pas conforme?

Plusieurs solutions existent :
– On peut s’entraîner en se référant à des modèles

Vidéo formation des lettresgraphopédagogie 76

Tracé des lettres cursives de a à f
Tracé des lettres cursives de g à l
Tracé des lettres cursives de m à r
Tracé des lettres minuscules de s à z

– On peut utiliser une police d’écriture conforme telle que Belle Allure:

Police d’écriture Belle Allure

shapeimage_1

Cette police d’écriture est idéale pour les modèles à proposer aux élèves!
Merci à son auteur Jean Boyault!
Vous pouvez la télécharger ici: https://www.jeanboyault.fr/belle-allure/

-On peut proposer à ses élèves des cahiers d’écriture conformes:
Les cahiers de ma collègue Laurence Pierson se déclinent de la GS au CM, ils proposent des modèles, des activités de motricité fine, des conseils sur la position, la tenue de crayon, les stratégies de copie…

Cahiers d’écriture Pierson MDI

Site MDI

L’essentiel est de se référer aux bons modèles et de se faire confiance: une écriture même à un âge avancé est toujours perfectible.
Alors bons préparatifs de rentrée !